Les secondes sur les traces des maquis de l’Ain
5-6 juin 2018.

Le 05 juin 2018, nous sommes partis à Nantua, dans un premier temps, pour visiter le musée de la résistance et de la déportation, qui est une ancienne prison. Une dame nous a présenté globalement le musée et nous avons pu nous intéresser en visite libre. Ce musée nous a proposé un parcours accessible sur la Seconde Guerre mondiale, nous avons vu des affiches de propagande des objets de l’époque ainsi que des témoignages. C’était une visite d’environ 1h00. Par la suite, nous sommes allés manger au mess de la base aérienne d’Ambérieu. Après le repas, les responsables de l’hôtellerie nous ont donné les clés de nos chambres pour que l’on y loge pendant la nuit. Nous sommes partis voir les tombes des Maquisards morts pendant la Seconde guerre mondiale, parfois même inconnus. L’après-midi de ce même jour, nous sommes allés visiter le musée du cheminot pendant près de 2h00, quand cette journée fut terminée, nous sommes retournés à la base aérienne pour le dîner.

Le matin du 06 juin 2018, nous sommes partis aux alentours de 09h00, nous recueillir sur une stèle près du camp où les maquisards étaient présents. Nous avons fait une deuxième cérémonie, près d’une stèle en mémoire du 11 juillet 1944. La troisième cérémonie de la fin de matinée s’est déroulée près de l’endroit où est mort Bernard Gangloff, à la suite d’une attaque contre la Wehrmacht autrement dit l’armée allemande. Par la suite, l’après-midi, nous sommes allés visiter le hangar où des avions comme le mirage 2000N et l’Alphajet sont présents : un adjudant nous a présenté différentes choses à savoir sur l’avion de chasse. Après eut lieu la cérémonie qui a duré 1h00, pour rendre hommage aux maquisards qui ont saboté les 52 locomotives afin de perturber un convoi allemand en partance pour la Normandie. Enfin, quelques élèves sont allés parler aux anciens enfants de troupe.