Conférence de M NUSSBAUM
19 janvier 2018

Le vendredi 19 janvier 2018, les élèves de 3ème, des lycéens volontaires et des cadres du LMA ont assisté à une conférence faite par monsieur Harry Nussbaum.
Harry Nussbaum a survécu à la Seconde Guerre mondiale alors qu’il était un enfant juif de 8 ans lorsque celle-ci a débuté. Il nous a d’abord raconté les nombreux déplacements d’un père juif galicien et d’une mère juive de Bucovine. Ils habitaient en Galicie mais après l’invasion de celle-ci par les soviétiques, ils partent à Vienne, où le père d’Harry entre dans une grande entreprise de bois. Là, il doit faire de nombreux déplacements, notamment en France. Plus tard, Hitler commence à diffuser ses idées antisémites et des persécutions commencent à toucher les juifs. Les parents d’Harry partent s’installer à Strasbourg mais, n’aimant pas du tout la vie dans cette cité, ils retournent à Vienne. Quand Hitler passe au pouvoir, ils ne peuvent y rester et décident donc de partir dans un pays où vivent déjà plus de 400 familles juives réfugiées. Malheureusement, il leur faut un bon revenu pour pouvoir s’en aller. Ils émigrent donc en France et espèrent récupérer l’argent dû à son père. Ils n’ont pas le temps de récupérer l’argent que les nazis envahissent la France. Ils déménagent alors à Périgueux.
Là-bas, ils retrouvent d’anciens amis strasbourgeois et à partir de ce moment leur arrivent plein d’aventures. Harry tombe malade et se retrouve à l’hôpital. Ses parents sont arrêtés. Ils sont libérés uniquement car son père garde toujours tous ses papiers et, en tant que joueur de bridge, il est devenu ami avec un homme riche et influent. Ensuite, la famille déménage grâce à un autre contact du son père. Ils y vivent quelques temps mais cela commence à devenir dangereux alors ils partent vers la zone d’occupation italienne, car ils apprennent que les juifs y sont protégés. Une fois là-bas, ils se retrouvent à Aix-les-bains où 400 familles sont déjà réfugiées. Un jour ils ont l’ordre de partir en sous 48 heures. Ils quittent donc Aix pour la montagne. Plus tard, ils apprennent, que la résistance a été avertie que la Gestapo voulait faire une rafle. Ils sont contrôlés dans la montagne et se produit un autre miracle : un officier allemand voit les papiers d’identité où était consignée la mention « juif « . Il les referme rapidement pour ne pas que les autres le voient et annonce : « Bien, vous pouvez y aller » en allemand. Monsieur Nussbaum finit là son très émouvant récit.
M Nussbaum nous a raconté avec tendresse et précision son histoire et une partie de l’Histoire de la France.

Camille BURJADE et Maddy SEBILE, classe de 3e.