Semaine de ski CSL : la CPGE à Montlouis ( 66 )
18 au 24 février 2017


L’école de la persévérance
« De bon matin, je me suis mis en chemin pour un départ au ski, je me souviens c’était en direction du CNEC sans peur de l’échec (centre national d’entraînement commando) ».
Le trajet fut long, ponctué par quelques pauses et plusieurs chants. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi, heureux de constater que la neige et le soleil étaient au rendez-vous pour la semaine. Nous avons pu nous installer à l’issue du repas, durant lequel nous avons eu le plaisir de revoir une ancienne du LMA, désormais en formation à Saint-Maixent. La première soirée, qui servit de modèle aux suivantes, fut remplie par des parties de loup-garou, divers jeux de cartes et des films.

Le lendemain, dimanche, après avoir reçu matériel et consignes, plusieurs groupes se formèrent : les débutants partirent avec les cadres pour apprendre, tandis que les autres pouvaient aller librement. La journée se déroula sans encombre, à l’exception d’une chute sur le nez, qui causa plus de peur (notamment aux cadres) que de mal. Ce fut heureusement la seule inquiétude du séjour. Les deux jours suivants se déroulèrent de la même manière, si ce n’est que le lundi, nous avons eu la chance d’aller aux Couleurs, sur le chant compagnie pour les prépas, et que le soir, nous avons pu discuter avec notre ancienne, principalement de Saint Maixent.

Après ces trois premiers jours, très fatigants, nous avons eu notre journée de repos : le mercredi. Le matin, nous avons visité la citadelle : petit cours d’Histoire, découverte du puits des forçats et de la salle d’honneur (magnifique), aperçu des parcours d’audace. L’après-midi, après la visite du four solaire d’ODEILLO (très impressionnant), nous avons eu quartier libre dans la petite ville de Font Romeu. La soirée, après un bon repas, fut consacrée aux parties de bowling, où deux autres anciens sont venus nous rendre visite.

A la suite de cette journée de repos, le jeudi, dernier jour de ski, fut plus facile. Chacun constata avec joie les progrès accomplis depuis le début. Tous profitèrent au maximum de ces dernières heures. Néanmoins, les petites chutes restaient au rendez-vous.

Nous sommes donc repartis le vendredi matin dans le sens inverse, en direction du Creusot pour les uns, et du LMA pour les autres, la tête pleine de bons souvenirs, et ayant appris une importante leçon de vie : la persévérance « Tomber n’est rien, ce qui importe, c’est de se relever tout en pensant à l’humilité ». Enseignement tiré de l’esprit du CNEC, et que nous avons pu appliquer à notre niveau sur les pistes enneigées, dans la joie et la bonne humeur.

Un remerciement tout particulier à M. PERRY pour l’organisation et au CNEC pour son excellent accueil.