Quand le LMA part voir un match de basket

Quand le LMA part voir un match de basket.

Passion. Joie. Sport. Si l’on devait résumer la soirée du 11 décembre 2016 en trois mots, ceux-là s’imposeraient sûrement d’eux-mêmes tant ils reflètent à merveille ce qu’ont vécu les élèves du Lycée Militaire d’Autun ce jour là. Dans la chaleureuse ambiance du Colisée, la mythique salle du club de Pro A, Elan Chalons, les lycéens ont assisté à un match au sommet opposant l’équipe locale à l’Asvel. Une confrontation riche en coups d’éclats et en spectacle, qui aura conquis les grands comme les petits.
Les réactions furent unanimes à l’entrée, dans l’impressionnante enceinte chalonnaise : « Woow ! », s’exclamaient certains, « Incroyable ! », s’extasiaient d’autres. Il y avait des cris. Il y avait des rires. La bonne humeur se mêlait aux applaudissements nourris des supporters chalonnais, venus en masse acclamer leur équipe. Plus forts encore que les tambours des « ultras », plus assourdissants que l’inlassable voix du speaker qui exhortait les spectateurs à hurler encore et encore… Plus impressionnants que tout cela, les encouragements passionnés des lycéens du Lycée Militaire. Tous semblaient heureux d’être là. « C’est un régal ! C’est super de voir autre chose que la ville d’Autun… Et puis ça permet au peloton d’être plus soudé que jamais » me confia même Paul Bouquet, élève de Première Littéraire.
Sur le parquet, les étincelles étaient au rendez-vous. Bienvenue au Royaume des tirs à trois points et des dribbles chaloupés. C’est ici, entre pom pom girls et dunks renversants, qu’Elan Chalons a remporté le match devant un public ardent, bouillonnant. Quant aux élèves du Lycée Militaire d’Autun, ils quittèrent le Colisée, le sourire aux lèvres. Et, dans le tumulte général, on pouvait discerner la voix enjouée d’un lycéen qui demandait déjà : « Quand est-ce qu’on revient ? ».
Farèyne Yaker. PL