CPES « Iéna » à la découverte des musées d’Autun

La classe de CPES « Iéna » à la découverte des musées d’Autun

Le 14 septembre 2016, la 9e promotion de la classe de CPES « Iéna » du Lycée Militaire a poursuivi sa découverte du patrimoine d’Autun. Les élèves ont d’abord pris la direction du muséum d’histoire naturelle Jacques de La Comble, où ils ont été accueilli par Dominique Chabard, son conservateur. Ils purent d’abord découvrir les réserves et notamment leurs collections ornithologiques, grâce à la présentation faite par Géraldine Chambrion, animatrice et ornithologue du musée. Les méthodes de prélèvements passées, de classement et de conservation actuelles, ont été présentées, ainsi que les principales espèces d’oiseaux de la région. La classe s’est donnée comme parrain un Aigle royal. C’est tout naturellement qu’elle s’est passionnée pour les rapaces.
Ils ont ensuite pris la direction des expositions temporaires pour découvrir le métier d’ornitologue de terrain, grâce aux explications fournies par Jean-Luc Jondeau. Enfin, au premier étage, ce sont les salles de géologie et de paléontologie qui ont été présentées, notamment celles évoquant l’histoire du bassin de Blanzy et celle des schistes bitumineux d’Autun.
Au musée Rolin, au sein de l’ancien hôtel particulier de la prestigieuse famille éponyme, les élèves ont découvert successivement les vestiges majeurs des époques antiques et médiévales : les mosaïques des auteurs grecs, le médaillon de la mosaïque du Bellerophon. L’extraordinaire Eve couchée, fragment du linteau d’un portail latéral disparu de la cathédrale d’Autun, était absente, mais ce sera l’occasion de retrouver le musée dans quelques mois. Par contre, l’exposition temporaire Necroscopie et le visionnage en 3D du tympan ont particulièrement retenu l’attention.
Juste avant de regagner le Lycée, la classe a posé devant un de ses glorieux anciens, le Maréchal Mac Mahon, célébré dans une peinture, au moment de la prise de la tour Malakoff, lors du siège de Sébastapol (guerre de Crimée).