Le Voyage des Terminales 2

Le voyage proposé par l’encadrement cette année reprenait le principe de l’année dernière, passer un week-end prolongé dans le sud vers Toulon, plus précisément dans le centre d’instruction navale de Saint-Mandrier (CIN). En partenariat avec la Marine Nationale, l’encadrement du lycée nous a permis de vivre près de 3 jours sur la base navale.
Partis à 13h le jeudi 22 mars, nous avons voyagé en bus d’Autun jusqu’à Saint-Mandrier accompagnés par une superbe météo. Nous sommes arrivés vers 22h où nous avons pu prendre nos chambres. Le cadre de la base navale était digne d’une carte postale. Nous avons pu à quelques occasions sortir et faire le tour du voisinage.
Le lendemain toujours grâce à l’accord avec la Marine, nous avons eu l’autorisation de rentrer dans l’ancien arsenal de Toulon, actuelle base navale où est amarré le Charles de Gaulle. Nous nous sommes en suite séparés en groupes pour pouvoir visiter les différents bateaux amarrés de la Marine Nationale. Chaque groupe avait pour guide des marins qui avaient pour particularité d’être des anciens des lycées militaires. Après la visite des bateaux, nous avons poursuivi par la visite guidée du musée de la Marine.

Le samedi aurait été une journée splendide si seulement le temps n’avait pas été si mauvais. En effet les visites de Port-Grimaud le matin et du Mont-Faron l’après-midi ont été légèrement gâchées par la pluie et le brouillard. La visite initialement prévue du zoo a été annulée car celui-ci était fermé pour cause de mauvais temps. C’est donc le mémorial du débarquement en Provence qui l’a remplacé sans que cela ne nous déplaise, vu le temps qui régnait à l’extérieur.
Le dimanche, jour de notre départ, après avoir mangé et plié bagage, nous sommes partis à 7h45. Avant de rejoindre le lycée, nous devions faire une escale à OK CORRAL.
Malheureusement une fois au parc d’attraction, suite à un
dysfonctionnement administratif, malgré des pourparlers, la sortie a dû être annulée.
Même si le voyage a fini sur une note négative et n’a pas été favorisé
par la météo, ce fut une réussite. Son but a été atteint : créer de la cohésion.

Toujours avec un temps assez favorable, la visite du vendredi après-midi consistait à nous faire découvrir à l’observatoire du Pic des Fées un club d’astronomie amateur qui a fait revivre d’anciennes installations de l’armée Elles avaient été créées pour observer des tirs et constituent aujourd’hui un poste d’observation privilégié pour voir le ciel.