CPES en Franche-Comté

Continuant sa découverte du monde industriel passé et présent, la Classe Préparatoire à l’Enseignement Supérieur (CPES) du Lycée Militaire d’Autun a pris le chemin de la Franche-Comté, au cours d’un week-end riche en visites. La première de celle-ci a concerné le village de Nans-sous-Saint-Anne, dans le Doubs. Une taillanderie (fabrique de matériel agricole, en particulier des faux) classée monument historique a conservé une grande partie de son outillage, après sa fermeture en 1969. Les principaux sujets d’étonnement résident dans la place de l’énergie hydraulique qui fournissait la quasi-totalité de la force nécessaire à la mise en mouvement des martinets et soufflets, ainsi qu’à l’importance du bois dans les machines. Bien qu’obsolète, l’usine a pu rester en activité aussi longtemps grâce à la qualité de sa production et au coût dérisoire de certains intrants.
Après cette visite passionnante, le groupe est allé déjeuner aux sources du Lison, moyen de parfaire ces nouvelles connaissances, avec la présence de mécanismes hydrauliques qui servaient à la mise en mouvement d’un moulin aujourd’hui disparu.

Auteur : Jean-Philippe Passaqui