Les élèves du Lycée Militaire d’Autun à la rencontre du Président de la République
7 février 2019, Etang sur Arroux (71)

Le 7 février 2019, après avoir accueilli le Président de la République à son arrivée le matin même, les élèves et étudiants des Classes de terminale L, ES et de CPES du Lycée Militaire d’Autun sont allés à sa rencontre, afin de participer, à Etang-sur-Arroux, au Grand débat, en présence d’un millier d’autres jeunes. Le président était notamment accompagné de Jean-Michel Blanquer, ministre de d’Education Nationale et de Murielle Pénicaux, ministre du Travail.
Comme le bus du LMA est arrivé parmi les premiers à destination, nos élèves ont eu la possibilité de choisir leur emplacement, à proximité du siège réservé au Président, en fait juste derrière ce dernier. Une des élèves a même été retenue pour être placée au premier rang, près d’Emmanuelle Wargon, avant d’être interviewée par Quotidien, l’émission de TMC, puis par le Journal de Saône-et-Loire.
Les élèves et étudiants avaient notamment réfléchi à trois thèmes en particulier. Outre l’évolution du dispositif d’orientation Parcoursup, ils souhaitaient interroger le Président et le Ministre de l’Education nationale sur l’articulation future entre la réforme du Lycée et l’enseignement supérieur. Ils étaient aussi en quête de précisions sur le renforcement des liens entre les jeunes et la nation, notamment à travers le Service national universel. Pierrick Anciaux, de la classe de Terminale ES, a eu la possibilité de d’exprimer rapidement, en posant la 2e question, avec d’ailleurs une certaine aisance. C’est sans doute pourquoi il est apparu dans le résumé proposé ensuite par BFM TV. Les discussions ont été l’occasion de découvrir qu’il existait de nombreux dispositifs éducatifs, pédagogiques, originaux, qui méritaient d’être mis en avant, comme, par exemple, pour ce qui concerne le LMA, la Classe préparatoire à l’enseignement supérieure (CPES). Elle s’insère entre la Terminale et la prépa, afin de pouvoir se confronter aux difficultés de celle-ci dans les meilleures conditions. Par contre, peu de questions ont, en définitive, pris une portée générale, transformant parfois le débat en un échange autour d’une succession de cas particuliers.

L’après-midi, qui avait commencé pour nos élèves dès leur arrivée dans la salle vers Midi, s’est achevé après 20h00. Les participants du LMA conserveront intact ce long moment d’échanges, souvent très spontanés, avec le Président. Les élèves ont d’ailleurs pu aller à sa rencontre au terme du débat. Au regard du nombre de copies d’écran qu’ils ont reçu pendant les plans larges, il est évident que les familles et les amis étaient mobilisés devant leur TV pour suivre les discussions.

Jean-Philippe Passaqui