Pour la première fois, le lycée militaire d’Autun coordonne et participe à un projet ERASMUS d’échange scolaire en 2019. Notre partenaire est un lycée suédois situé à une centaine de kilomètres de Stockholm : Internationella Engelska Skolan Eskilstuna.

Dans le cadre de l’échange ERASMUS, les élèves français et suédois disposent d’une plateforme d’échanges (nommé Twinspace, via le site eTwinning).
Depuis sa création au mois de septembre, le forum du Twinspace a permis de faire la connaissance des correspondants : il y a 14 français et 15 suédois.
Les deux écoles ont commencé par se présenter à l’aide d’une vidéo. Nous avons pu donc découvrir leur lycée en Suède et nous leur avons montré notre lieu de vie.
Suite à cela, nous avons commencé à nous présenter personnellement en parlant de notre famille, de nos activités et nous avons aussi exprimé nos attentes vis à vis du projet.
En plus de cette présentation, chaque élève a répondu à un questionnaire commun à l’attention des professeurs afin de créer des binômes français-suédois.
Un nouveau forum a été ensuite créé pour permettre aux élèves de poser des questions sur les habitudes de vie, leur emploi du temps, leurs vacances. Il y a eu un grand nombre de questions sur notre vie à l’internat et le coté militaire de notre école. Nous leur avons répondu avec plaisir.
Nous avons créé un questionnaire sur les monuments d’Autun pour nos correspondants suédois mais nous vous y invitons à y répondre pour tester vos connaissances et partager notre projet !
En mars 2019, nous irons rencontrer nos correspondants en Suède et ils viendront nous rendre visite en mai 2019.

Les élèves de l’option Première-Maths-EURO.

1073 autun un echange entre les eleves du lycee militaire d autun et un lycee suedois 202828 23351

1073 2e713fd0 0341 4c7c b7ca f8ad3ede6228 19569

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSc-uibDW_rEOKwXGUoDVVBILw9m_zgd1_BSPdEEWvUIFeBvlA/viewform?usp=sf_link
https://www.lejsl.com/edition-autun/2019/01/25/les-eleves-s-envolent-pour-la-suede
www.autun-infos.com/news/autun/autun/autun-un-echange-entre-les-eleves-du-lycee-militaire-d-autun-et-un-lycee-suedois.html
http://www.autun-infos.com/news/autun/autun/autun-echange-suedois-pour-les-eleves-du-lycee-militaire.html
https://www.lejsl.com/edition-autun/2019/04/16/les-maths-ca-permet-aussi-de-voyager-vers-la-suede
http://www.autun-infos.com/news/autun/autun/autun-l-aventure-erasmus-au-lma-touche-a-sa-fin.html

 

Projet Erasmus + : D4tF - Development for the future. 

En mars 2020, les autunois recevront leurs correspondants suédois de la ville d’Eskilstuna au LMA avant de se rendre par la suite dans les familles des correspondants en Suède.

Mais ce lundi 16 décembre 2019, monsieur Frédéric Brochot, conseiller départemental de Saône-et-Loire, et madame Daphné Calaud, responsable du Pôle Développement Durable et Habitat à la Communauté de Communes du Grand Autunois Morvan (CCGAM) sont intervenus au profit des élèves de première 3 et de première 4 qui suivent la section européenne mathématiques / anglais.
Tous deux leur ont présenté leur métier et les élèves ont pu découvrir les actions mises en place pour le développement durable dans l’Autunois et le département.

 

Rencontre avec madame Calaud
 
Madame Daphné Calaud, chargée de mission à la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan, nous a présenté les démarches territoriales de développement durable. Elle a commencé par nous expliquer ce qu’est un service public : activité d’intérêt général assurée par un organisme public ou privé. Suivant les services, on s’adresse à différentes collectivités, c’est-à-dire la commune, le département ou la région. Les communes se sont assemblées sous forme d'EPCI dans le but de réaliser, sur un espace donné, un projet commun de développement durable.

 

 
 
A l’échelle nationale, d’ici 2030, la France a des objectifs concernant le développement durable parmi lesquels :
            -réduire les gaz à effets de serre de 40% par rapport à 1990
            -réduire de 20% la consommation d’énergie
            -utiliser plus d’énergie renouvelable
            -atteindre la neutralité carbone grâce au plan climat
 
Au niveau local, les EPCI s’occupent  de mettre en place le Plan Climat Air Énergie Territorial. Par exemple, la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan et guide l’amélioration des logements ; cela passe par la recherche des pertes d’énergie grâce à des caméras thermiques, et la gestion de l’agriculture et des filières courtes.
Dans les cantines, ainsi, 20% des produits sont d’origines locales. La communauté de commune du grand Autunois Morvan sensibilise le public aux productions alimentaires locales, met en place une location de vélos électriques et installe des infrastructures facilitant leur utilisation. Des formations sont aussi mises en place pour faire découvrir le compostage.

Note : EPCI = établissement public de coopération intercommunale. Sous ce terme, on désigne les communautés de communes (comme la CCGAM), les communautés urbaines, les communautés d'agglomération et les métropoles.

La section européenne du Lycée militaire d’Autun 

La section européenne : une aventure de 3 ans, de la seconde à la terminale…

Venez découvrir avec nous les mathématiques ou les SES en anglais !

  1. La section européenne au LMA

La langue vivante est l’anglais, les matières non linguistiques (DNL) sont les mathématiques et les sciences économiques et sociales.

  • Organisation
  1. En seconde

Les élèves suivent un trimestre d’enseignement « maths-euro », un trimestre d’enseignement « SES-euro », et ils peuvent choisir de suivre au dernier trimestre l’enseignement de leur choix.

Pour chaque trimestre : un bloc de 2 heures par semaine composé d’1h de DNL et d’1h d’anglais.

  1. Premières et terminales

Suivant la spécialité choisie, l’enseignement non linguistique est les mathématiques ou les SES.

Pour chaque trimestre : un bloc de 2 heures par semaine composé d’1h de DNL et d’1h d’anglais.

  • Recrutement
  1. En seconde

Le nombre de place est limité à 32 élèves afin que les conditions de travail soient optimales ; il y a ainsi deux groupes de 16 élèves.

Les candidatures seront examinées par une commission qui se réunira pour choisir les candidats en prenant appui sur les bulletins de troisième (notes d’anglais et appréciations) et un entretien.

  1. En première

De nouveaux élèves peuvent venir compléter les sections suite à des désistements de camarades en fin de seconde. La sélection se fera par les professeurs de la section demandée en fonction de la motivation, du sérieux et des notes d’anglais et de la DNL (mathématiques ou SES).

En terminale

Il n’est pas possible de rejoindre la section européenne en terminale si l’option n’a pas été choisie en première.

  • L’épreuve du baccalauréat

Pour obtenir le baccalauréat mention « Section européenne », il faut avoir au minimum 12/20 à l’épreuve d’anglais du baccalauréat et au minimum 10/20 à l’épreuve spécifique.

La note de l’épreuve spécifique est composée à 20% de la note de contrôle continu pendant l’année de terminale et à 80% de la note de l’évaluation orale. L’évaluation orale est assurée par un professeur d’anglais et un professeur de la DNL. L’épreuve dure 20 minutes ; elle est constituée d’une partie prenant appui sur un document puis d’un entretien.

  1. Pourquoi s’inscrire en section européenne ? (source : document de travail IGEN)
  • Pour la langue
  • La langue devient un vecteur de communication utile et ne peut être considérée comme simple objet d’étude scolaire : l’élève prend conscience que dans d’autres pays tout se fait dans la langue propre au pays, c'est-à-dire que l’apprentissage d’une langue permet de communiquer sur des sujets liés à la DNL.
  • Plus largement, avec des thèmes bien choisis, cet enseignement permet à l'élève de progresser dans sa maîtrise des activités langagières de réception (compréhension orale et écrite) et d'expression (expression orale en continu et en interaction, expression écrite).
  • L'élève plus à l'aise en mathématiques ou SES qu'en langues, prendra plus de risques dans sa prise de parole qu'en cours de langues.
  • Pour la DNL (mathématiques ou SES)
  • L'attention et l'intérêt des élèves se trouvent renforcés par la découverte, ou redécouverte, de certaines notions à travers le prisme d'une autre langue et d'une autre culture.
  • L'élève a affaire à un enseignant qui prépare son cours de façon « double ». L'enseignant est donc plus attentif, dans sa démarche pédagogique en classe, à bien faire comprendre le but du problème posé, à reformuler autrement les questions, à créer le débat en classe, à aménager des pauses récapitulatives.
  • L’élève plus à l'aise en langues vivantes qu’en mathématiques ou SES se sentira valorisé et gagnera en assurance.
  • Pour la culture

La pratique des mathématiques ou SES en langues étrangères fournit de nombreuses occasions d'approfondir la connaissance de la culture et de la civilisation du pays où est parlée la langue étudiée. Les professeurs de la section européenne ont à cœur de favoriser les échanges en organisant des échanges Erasmus+ et des partenariats eTwinning.

  • Pour la poursuite des études et la formation professionnelle
  • À l’heure où la mobilité des étudiants (études et stages à l’étranger, échanges) devient courante, avoir bénéficié d’un enseignement de mathématiques ou SES en langues étrangères représente une véritable plus-value.
  • De plus, de nombreux ouvrages universitaires de référence sont rédigés dans une langue étrangère. Il n'est pas rare que dans le supérieur, une partie des enseignements soit dispensée dans une langue étrangère.
  • Enfin l’élève enrichit son portfolio de compétences en vue de son avenir professionnel.

 

Sous-catégories