Le Lycée militaire d'Autun accueille depuis deux ans de futurs officiers de l'armée saoudienne dans le cadre d’accords internationaux et leur propose une formation afin d'intégrer la prestigieuse École spéciale militaire de Saint-Cyr. Ces deux années d'étude sont consacrées à un enseignement pluridisciplinaire (français, culture générale, économie, histoire du monde contemporain, anglais et mathématiques) qui leur permet d'approfondir leur maîtrise de la langue et de découvrir la culture française. Les élèves sont aussi préparés à affronter les épreuves exigeantes d'un concours d'entrée réservé aux étrangers. Cet enseignement théorique est complété par des préparations sportives et militaires.

Courage et persévérance n'ont pas manqué aux huit Cadets de cette première promotion. Parfaitement intégrés à la vie des élèves des classes préparatoires, ils ont manifesté beaucoup de curiosité et ont fait preuve d'une grande ouverture d'esprit qui a permis de tisser des liens féconds entre les êtres et les cultures. 

Le colonel Bern, chef de corps et monsieur Tangui, proviseur, accompagnés du chef d’escadrons Cuvelier, commandant les classes préparatoires, de madame Julliard, professeure principale et de français et de monsieur Perri, chef de section des cadets saoudiens, leur ont annoncé leur réussite avec des résultats très honorables. L'ensemble des équipes pédagogiques et d'encadrement leur souhaite une pleine réussite dans leurs projets d'études et de carrière.

Une année d’activités culturelles au sein de la Classe de CPES du Lycée Militaire d’Autun :

Au Lycée Militaire d’Autun, comme partout, la crise sanitaire a affecté le déroulement de l’année scolaire et a eu comme conséquence d’amputer le programme culturel et pédagogique de la Classe Préparatoire à l’Enseignement Supérieur (CPES), de certaines de ses sorties les plus marquantes. S’il a fallu abandonner tout espoir de pouvoir découvrir Paris, la Franche-Comté et d’autres sites plus proches, la classe a tout de même pu bénéficier d’un programme dense, avant de devoir poursuivre son année sous la forme de la continuité pédagogique à distance. Revenons sur ces moments, riches en connaissances nouvelles, qui ont forgé le caractère si particulier du groupe, mais lui ont aussi permis de découvrir des musées, des sites remarquables, d’assister à des concerts de musique classique et des pièces de théâtre. 

 

Le 20 février 2020 s’est tenu dans la salle des professeurs et la salle d’étude, aménagées à l’occasion par le personnel de la vie scolaire, un concours de gâteaux organisé par la classe de P2.
Ce concours aura permis de rassembler élèves, cadres, professeurs, militaires autour d’une même activité extra-scolaire : la pâtisserie. Grâce à l’aide de la vie scolaire, et en particulier de l’implication de la CPE Mme Lamalle et au financement accordé par M.le proviseur, ce projet mené par  Joanna,  Maeva,  Lisa, élèves de P2 a pu aboutir à un vrai concours culinaire où ont été jugés, par un jury de de 7 élèves, 10 gâteaux préparés par cadres, professeurs, et militaires.

   

Pendant la dégustation du jury, la salle des professeurs a accueilli les participants, le colonel Bern, le lieutenant-colonel Blondel, le proviseur, le proviseur adjoint et les professeurs en proposant des boissons, des petits gâteaux apéritifs.

Ce concours s’est achevé par une remise de récompenses pour les trois meilleurs gâteaux et un lot pour tous les participants. Parmi les récompenses, il y avait un robot mixeur, un gaufrier et une fondue choisis par les 3 élèves porteurs du projet.L’ensemble de la classe de P2 tient à remercier l’ensemble de la vie scolaire aussi bien au niveau de l’organisation que de l’implication. Nous remercions aussi l’ensemble des participants, le chef de corps, le colonel en second, le proviseur et le proviseur adjoint de nous avoir accordé de leur temps.

    

Très belle deuxième places en finale départementale pour les volleyeuses du collège militaire. La première place leur échappant de très peu…Ce n’est que partie remise les filles. Encore bravo.

Source : JSL / Autun-Morvan.

 

Les patineuses et patineurs des pelotons de 5e et 6e étaient nombreux ce dimanche 16 février pour profiter des premières glissades de la saison. Aux dires de tous ils ont passé un excellent après-midi.

Champion  de France à l'arbalète Field chez les cadets pour Hugo.

  

Championnats de France de Tir 2020 du 10 au 15 février

Deux cadets en Or Hugo Palumbo et Antonin Diehl ont représenté le lycée militaire d’Autun avec près de 2600
tireurs sélectionnés pour ces 43èmes championnats de France de Tir, dans la ville de Niort non loin d’une autre ville
 Militaire prestigieuse St Maixent l’école.

Visite de l’AIA de Clermont-Ferrand

  • Le Mardi 25 Février le CETAT a eu la chance de pouvoir visiter l’Atelier Industriel de l’Aéronautique (AIA) à Clermont-Ferrand. Cet établissement industriel assure l’entretien d’une partie de la flotte militaire aéronautique française.Nous avons commencé la visite du site par l’EC 665 Tigre qui est le dernier hélicoptère arrivé à l’AIA. Nous avons pu voir des actes de maintenances tels que la vérification complète des servocommandes des rotors principaux et arrières. Nous avons ensuite basculé dans les ateliers du SA 342 Gazelle où les machines sont entièrement mises à nu. On nous a présenté une machine qui avait un défaut de crique (fissure structurelle) sur l’un des cadres de sa structure. Dans ce même hangar, on nous a aussi présenté les caisses à outils de nouvelle génération. Nous sommes ensuite allés voir rapidement les C160 Transall et C130 Hercule qui sont tous les deux des avions de transports militaires. Sur le C160, nous avons pu admirer une réparation de l’aile gauche qui avait atteint un nombre d’heure assez conséquent. Puis vient le moment de visiter l’immense hangar de l’A400 M Atlas qui est aussi un avion de transport militaire de nouvelle génération. Sur cet avion, les mécaniciens faisaient la grande visite périodique des 2 ans. Nous avons eu la chance de voir de très près l’immensité des 4 hélices. Une pale d’hélice vaut la modique somme de 150 000 € !!! Nous avons ensuite vu les avions de chasse comme le mirage 2000 qui était là pour visite périodique des réacteurs, dans ce même hangar se trouvait aussi le Rafale qui était là pour chantier de RETROFIT (mise à niveau technologique). Une fois ce dernier hangar visité vient le moment d’aller manger et de quitter l’AIA les yeux plein d’étoiles.

Cette visite nous a vraiment beaucoup plus, cela a été vraiment enrichissant.